Voici ce que vous avez manqué :

Jour 1 : « Un objectif sans plan s’appelle un voeu » St Exupéry

Du bon sens diras tu ? oui mais on a beau le savoir, et se l’entendre dire, se fixer des objectifs n’est pas une mince affaire… Alors pour cette première case du mois de décembre ,  je t’invite à te fixer des étapes et des objectifs SMART pour atteindre ton rêve, ta vision.

C’est quoi un objectif SMART ?

SMART C’est l’acronyme des caractéristiques d’un objectif qualititatif et engageant : pour découvrir en détail ce que signifie chaque lettre, clique ici

Tu l’utilises chaque jour dans ta vie personnelle (à ton insu peut être)

Quand tu te fixes un projet de voyage par exemple :

Tu choisis bien une destination ?

Tu choisis bien une période ?

Tu choisis bien ce que tu souhaites y vivre ?

Tu choisis bien le mode de financement ?

Tu choisis bien comment tu y vas ?

Tu choisis bien avec qui tu y vas ?

Tu choisis bien ce que tu vas mettre dans ta valise ?

bref tu planifies tout , c’est SMART et c’est NATUREL tu as SUPER ENVIE DE PARTIR EN VACANCES et ces étapes te mettent déjà en chemin vers ta vision.

Eh bien dans ta prospection c’est pareil ; ces objectifs que tu te planifies sont des étapes pour décrocher tes prochains clients et à terme développer ton chiffre d’affaires.

Prêt ? Écris ceux de décembre et renvoie les moi : s’engager c’est s’impliquer

Jour 2 : Connais-tu vraiment tes prospects ?

Prospecter c’est chercher les pépites … oui mais lesquelles ? quelle cible spécifique as tu ? Es tu déjà entré en empathie avec tes clients ? Les connais par coeur ? As tu défini ton client idéal ?

Connais tu leur quotidien ? leurs doutes ? leurs peurs ? leurs croyances ? leurs rêves ? leurs souhaits ? leur idéal ? Leur but ?

Parce ce que si ta cible est floue, que tu souhaites plaire à tout le monde sans connaître vraiment les préoccupations et rêves de ton prospect …. alors tu ne plais à personne!

Ta communication et ton offre sont alors passe – partout et ne se remarquent pas. 

C’est quoi cette carte d’empathie ?

Pour savoir quoi dire, quoi faire, où aller, quoi proposer, comment séduire, comment engager tu as besoin d’une base :

Avoir établi le persona de ton prospect

oui mais comment ?

il existe un outil que tu peux télécharger plus bas qui te permet de le faire et d’incarner vraiment ton prospect : Tu deviens LUI et bien sûr, celà devient plus aisé de savoir ce dont il a besoin, envie, ou de savoir à l’inverse ce qui l’empêche de dormir ! 

Car si tu représentes LA SOLUTION , SA SOLUTION pour lui passer d’une situation qu’il vit avec des douleurs, des freins, des attentes et des menaces à une situation idéale ALORS plus besoin de convaincre, il comprend par lui même l’opportunité que tu représentes !

Prêt ? détaille un de tes personas ( inspire toi de tes clients actuels , ceux que tu kiffes, ceux avec lesquels tu as une vraie proximité, ou échanges avec des prospects ou ton réseau)

Tu veux plus de détail ? lis cet article

Jour 3 : DÉFI : JE PASSE A L’ACTION

 Liste 5 prospects qualifiés que par-dessus tout tu souhaites décrocher et décris pour chacun quelle stratégie tu peux mettre en place pour avoir un premier rdv.

Puis fixe toi un objectif SMART, comme tu as appris lors de la première case de ton calendrier pour le planifier dans le temps.

Par qualifié j’entends : tu as leur nom, prénom,  leur mail, leur téléphone, tu les as peut être même déjà rencontré, ou c’est une recommandation d’un de tes contacts, ou tu es allé chercher des infos sur leur site internet

Bref tu as préparé ta prise de contact et tu es MOTIVÉ(E)

Et si tu hésites ? pose toi ces questions ….

Qu’est ce que tu risques ? ta vie ? non bien sûr ! donc tout va bien : pas de danger à l’horizon

Et, surtout dis toi :

ET S’IL DIT OUIIIII !!

Penses-tu vraiment que tout le monde réussit du premier coup ? il faut en moyenne 6 relances avant de décrocher un prospect …. donc si tu en es au premier contact, dis toi que c’est NORMAL qu’il faille un peu de temps !

Le terme échec est négatif en France mais un échec = un essai ; est ce que nos rugbymen mettent à chaque fois leurs essais ? non ! et pourtant ils jouent encore…

Persévérance , confiance en soi, la niaque, quoi !

Penses aussi que si on dit non, ce n’est pas à toi c’est à ton offre, prends de la distance et ne le prend pour un non personnel.

Besoin de lever des peurs ou des croyances ? inspire toi de ces 4 accords Toltèques