Covid 19 et si tout n’était pas négatif ?

par | 15 Mar 2021 | Prospection

 

Es tu prêt à découvrir le côté positif du virus ?

A l’apprivoiser car nul doute qu’il s’est invité pour quelque temps!

 

« Maudit Covid «

« C’est la faute au Covid »

« C’était mieux avant «

« C’est quand le retour à la « normale « ? »

Oui on l’entend depuis un an maintenant

Triste anniversaire …et pourtant ….

J’ai très envie de te dévoiler ce que 2020 , la Covid , l’isolement , l’adaptabilité et la créativité des entrepreneur(e)s m’a enseignée de positif …

La force du collectif malgré la distanciation c’est possible !

Comment ? voici l’histoire de Prospérience au pays du Covid 19…

Fin mars 2020, je suis au téléphone quasiment du matin au soir avec des entrepreneurs au moral vacillant, se demandant comment réadapter leur business model et leur stratégie commerciale mis à mal par des annulations de commande ou tout simplement leur impossibilité de travailler « comme avant ».

Alors , pour aider plus de monde et faire en sorte que les personnes se sentent moins seules dans leurs questionnements , j’ai l’envie de proposer une aide collective gratuite , solidaire , sous forme de séances de co développement une fois par semaine.

Après avoir écrit cet article  et l’avoir partagé sur les réseaux sociaux , https://prosperience.fr/blog/un-antidote-au-covid-19-le-codev-20-by-prosperience/ , je suis submergée de demandes et je lance des séances gratuites en ligne pour entrepreneur(e)s ayant besoin tout comme moi de soutien , d’échanges , d’idées , de créativité , de partages bref de solidarité.

Et là je VIS , JE REVIS ; toute cette intelligence collective , cette énergie des groupes est juste incroyable ! Ensemble on est plus forts et les solutions naissent par les idées qui sont en chacun d’entre nous !!

Le codev contre la Covid : une battle dont on ressort tous gagnants

Ces co développements dureront jusque juin avec un engagement à 100% : Pas de consommateurs qui se connectent quand ils ont le temps mais de véritables consom’acteurs de leur(s) transformation(s) pour s’adapter.

Plus de 50 personnes en ont bénéficié et avec le recul je suis vraiment très heureuse d’avoir pu contribuer à la remotivation , à l’adaptation de chacun et chacune à cette situation inédite

Je me rends compte à ce moment là que je viens de créer dans mon business model , grâce à ce virus, une alternative à la formation classique

Car cette approche du co développement est très pragmatique et s’appuie sur ce que vit ou va vivre l’entrepreneur(e)

Et ça me parle car je suis une femme de terrain

J’aime être dans l’action , le concret , co réfléchir à plusieurs . Je l’ai vécu avec la naissance d’un espace de coworking dans lequel je travaille et je suis bénévole aujourd’hui.

Je ne vis pas dans un monde de théories mais dans un monde qu’un petit virus microscopique peut complètement déstabiliser , EH OUI une sacrée leçon ce satané microbe.

Ici, peu de théorie, l’animateur n’est pas le « sachant » du groupe, simplement le garant du cadre, du bon déroulé , des interactions et du processus de l’analyse systémique des situations évoquées

Il prend aussi une casquette de consultant quand il estime pouvoir aider sur les sujets travaillés ( et ils sont très variés au vu des situations auxquelles doivent faire face les entrepreneurs !)

Il guide le groupe à pratiquer une forme de coaching au service du client du jour.

Tous les sujets traités sont apportés par les participants et issus de leurs difficultés, préoccupations et projets concrets, vécus au quotidien, et sur lesquels ils souhaitent prendre du recul pour être plus efficaces.

Les participants sont d’autant plus motivés à être dans l’action et la résolution de leurs problèmes que l’on parle d’eux.

Ils donnent des idées, des retours d’expérience, des regards différents et reçoivent la même chose des participants.

Ils repartent avec des plans d’actions précis , des engagements vis à vis du groupe et des sacrés prises de conscience et de recul sur leur business ou sur eux même; la confiance se noue entre les membres pour parvenir à une authenticité dans les échanges : Bas les masques, c’est le moment d’accueillir sa vulnérabilité.

Je me rends compte que je veux désormais puiser dans l’intelligence collective pour former de façon pragmatique ; créer une nouvelle offre et lancer un réseau qui portera ces valeurs , pas un énième réseau business , non !

Un réseau dans lequel des entrepreneurs pourront grandir entre eux grâce à la confiance, les multiples compétences, la récurrence, les situations soulevées  et une animation professionnelle dans un lieu dédié.

C’est décidé ! Je m’inscris en mai 2020 pour passer une certification au co-developpement ( au cecodev à Paris ) afin d’être en mesure d’animer qualitativement et pouvoir puiser au niveau national dans un vivier de personnes formées sur les mêmes méthodes

Je n’en dors plus la nuit tellement je suis enthousiaste et fébrile et puis cette formation est tellement impliquante et profonde !

Je vibre , j’ai trouvé ce qui germait en moi : mon pourquoi 😀

Eurêka ! Ce virus a révélé  L’IDÉE : le comment utiliser mon ADN, mes compétences et ma personnalité

Cet arrêt complet m’a fait me poser les bonnes questions :

Pourquoi je suis là ?

A quoi je peux servir ?

Comment prendre du plaisir chaque jour ?

Tellement happée à mes débuts par le quotidien , la peur de me planter, des préoccupations de chiffres d’affaire , de rentrer dans un moule d’organisme de formation … je m’étais éloignée de ce que j’aime le plus au monde

Mettre les personnes en lien pour grandir et s’enrichir ensemble

D’ailleurs mon mari me surnomme depuis toujours «  huggy les bons tuyaux «  pour les plus anciens qui ont connu la série TV vous comprendrez vite 🤪 : toujours un bon tuyau , un conseil, un contact , une recommandation à donner à mes amis car j’aime par dessus tout aider les autres à trouver des solutions pragmatiques.

Mon cercle d’or ( le fameux de Simon sinek) est complet 

Après le pourquoi et le comment , voici le quoi :

En décembre 2020 je lance le réseau des co’ptimitses  : du co-développement entre entrepreneurs optimistes

Un premier groupe de 7 personnes sur Lille s’est naturellement constitué avec des entrepreneur(e)s que j’avais eu en formation et qui souhaitaient rester dans une dynamique d’apprentissage en groupe et ne pas être seul(e)s dans cette période si spéciale

En 2021 ce seront 4 nouveaux groupes qui verront le jour

En avril 2021, j’ai le plaisir d’emménager dans mes nouveaux locaux situés au 38 rue de la Carnoy à Lambersart, et dédiés à accueillir des sessions de formation individuelle et les 5 premiers groupes de co’ptimistes de la région des Hauts de France.

Ça ne s’invente pas : ces locaux m’ont été proposés par Christine Desseaux , la coach qui m’avait fait faire un bilan de compétence en 2017 qui m’a conduit à créer Prosperience

Les locaux sont agencés et décorés par la talentueuse Marie Claude Delannoy , qui dirige Retail’ex, rencontrée grâce à l’espace de cowoking Hop’n work qui m’accueille depuis ma création en 2018. Marie Claude a un don pour rendre modulable n’importe quel espace de travail ou de vente en utilisant les principes du home staging et de l’upcycling.

Un peintre, Philippe Desgres, que je découvre sur Facebook, m’offre un tableau qu’il a peint pendant le covid s’intitulant « l’engrenage des peuples » sur lequel j’avais flashé pour sa symbolique et ses magnifiques couleurs ; ce tableau ornera mes nouveaux locaux et il symbolisera que les peuples, les équipes, les entrepreneur(e)s font partie du même engrenage : notre planète.

Enfin pour apporter ma contribution et soutenir l’entrepreunariat je deviens mécène de l’association 60000 rebonds qui accompagne des chefs d’entreprise qui ont fait faillite et ont besoin d’un soutien professionnel pour rebondir . Je reverserai 10% du chiffre d’affaire généré par ce réseau des co’ptimistes et je remercie Virginie BARROIS de m’avoir fait découvrir les valeurs de cette association.

Tous ensemble liés par l’engrenage du succès : le succès des uns contribue au futur succès des autres !

Tu veux la happy end de cette histoire COVIDESQUE ?

En 2025,  je pose l’intention que le premier réseau national de co développement entrepreunarial sera fait de co’ptimistes , né grâce à un virus de 2019.

Alors , Si tu as la réponse à tous tes problèmes

Si tu aimes toujours rester seul

Si tu sais décider sans douter

Si ta créativité est débordante et ne nécessite pas d’être stimulée

Si tu n’as pas besoin d’être soutenu dans tes projets

Si tu as toujours un super moral

Alors…assurément

Le co-developpement n’est pas fait pour toi 

Par contre si tu vis l’inverse … ne serait ce que sur un seul élément, viens le tester avec un groupe de co’ptimistes !

Le 3 ème groupe démarre le jeudi 15 avril 2021 , prend rdv ici si tu veux venir vivre une séance gratuitement

 » L’adversité contient toujours le ferment d’une nouvelle chance  » Clément Stone.